Votre agence 360°

6 rue Saint Honoré - 41000 Blois

02 54 56 16 74

LinkedIn : Créer une page entreprise efficace

Que ce soit pour recruter, être vu ou étendre votre réseau, LinkedIn est devenu LE réseau social professionnel, adoré par les entreprises B2B. Avec 16 millions d’inscrits en France sur LinkedIn en 2017, il y est devenu aussi essentiel d’être présent que de l’être sur les Pages Jaunes. LinkedIn vous permet de rester en contact, dans un cadre professionnel, permettant de vous créer des opportunités mais aussi d’agrandir votre réseau au fil de votre business. Être visible sur le réseau rassure vos prospects et vous permet d’améliorer votre référencement sur Internet.
Alors comment mettre à profit cette page qui représentera votre entreprise tout en se démarquant de la concurrence ? Quels sont les codes de ce réseau social si particulier ?

 

1. Définir vos atouts et votre cible

Pensez à ce que vous avez en plus sur vos concurrents et mettez les en avant. LinkedIn est un marché où se trouve déjà tous vos pairs, il faut montrer en quoi vous êtes compétent et en quoi vous vous différenciez de vos concurrents.
Lors de la création de votre page, vous allez ainsi choisir votre nom et votre activité mais cela ne s’arrête pas là. LinkedIn vous permet d’ajouter une description de votre entreprise, des spécialisations, un lien vers votre site, des hashtags pour vous retrouver et un slogan qui apparait directement sous votre nom.

Il s’agit de caser un maximum d’informations sur votre entreprise et la description sera déterminante. Dans celle-ci, vous devrez concentrer votre propos à travers des mots-clés, mettre en avant vos autres réseaux sociaux… c’est la touche personnelle qui apparaitra dans le À Propos et qui sera visible de tous.

2. Assumer votre image

En parlant de touche personnelle, rien ne vaut une belle bannière ! En effet, sur LinkedIn vous pouvez customiser votre page à seulement trois niveaux : la photo de couverture, la photo de la page et enfin dans vos publications. La photo de la page étant habituellement consacrée au logo de votre entreprise, il vous reste la photo de couverture pour vous exprimer. Privilégiez des photos de qualités, en rappelant le style de votre charte graphique en plaçant notamment quelques mots décrivant votre entreprise avec votre propre police et vos couleurs.

En outre, vous pouvez profiter de vos publications pour fédérer votre communauté, autour d’un slogan ou leitmotiv placé à la fin de chaque post par exemple. De plus, vous pouvez faire refléter votre propre style avec des illustrations ou des photos retouchées uniques qui vous appartiennent et vous représentent.

 

3. Vous mettre en avant et étendre votre champ d’action

Maintenant que vous avez fini la création votre page, vous allez devoir faire travailler votre réseau. En effet, si personne ne vous suit, il est inutile d’avoir une page sur un réseau social. Vous allez publier quelques publications pour vous présenter, votre entreprise, ce que vous faites et peut-être des produits/services ou événements dont vous êtes particulièrement fier.
Dans une publication, il faut toujours penser qu’une belle image vaut 100 mots et attire bien plus qu’un long texte. Ajoutez émojis et hashtags en rapport avec le sujet, sans oublier un lien vers votre site internet, et la publication sera optimisée.

Pour commencer, il est intéressant de partager sur votre profil et de vos abonnés les publications de la page pour qu’elles aient un champ d’action plus large. De plus, les personnes suivant les mêmes que vous sur LinkedIn seront plus facilement en contact avec la page de votre entreprise. Alors pensez à suivre des groupes ou pages avec une grande audience, proches de vous et de votre domaine d’activité.

4. Promouvoir et faire grandir votre réseau

Aujourd’hui, il n’est pas très intéressant d’être actif sur LinkedIn pour une entreprise. Ce n’est pas plus de 17 minutes qu’y passent par mois les internautes ! Ce qui est suffisant pour aller voir d’autres profils et se tenir à jour dans ses relations, mais pas pour aller lire les news des entreprises régulièrement (contrairement à Facebook).
De ce fait, quelques publications en tout suffisent pour nourrir votre page et permettre à l’internaute de vous connaître. Ensuite, il faudra mettre à jour votre page en pensant à inciter chaque nouvelle rencontre à se connecter à votre réseau. La publicité de votre page peut se faire oralement mais vous pouvez aussi l’ajouter sur votre carte de visite, votre site internet, vos signatures mail…

Le principal intérêt de LinkedIn, outre de faire grandir votre réseau, est son outil de référencement. En effet, LinkedIn bénéfice d’un très bon référencement sur Google qui vous place dans les toutes premières réponses. Gérer une page entreprise sur LinkedIn permet ainsi d’avoir la main mise sur les informations et l’image reflétée de votre entreprise. C’est-à-dire qu’elle est non seulement plus visible des internautes, mais que vous pouvez choisir de ce qu’il sera dit de votre entreprise à vos potentiels clients. L’idée dans le référencement est de contrôler les informations qui apparaîtront sur cette 1ère page quand on recherche votre nom, puisque seulement 6% des internautes iront jusqu’à la 2e page.

 

Conclusion

Être visible sur LinkedIn efficacement ne demande pas beaucoup de travail une fois votre page créée, et en échange elle vous rapportera bien plus ! Il s’agit de déterminer ce que vous recherchez sur ce réseau et l’image que vous souhaitez transmettre. En plus d’agrandir votre réseau et de vous faire connaître, LinkedIn vous permettra de reprendre le contrôle de votre e-réputation.

Optimiser votre site web pour les moteurs de recherche

 

Après l’étape des portails internet, en pleine ère du web 2.0 dit social, voici venu le règne des moteurs de recherche. Google, Yahoo !, Bing… sont tenus de fournir les réponses les plus pertinentes, utiles et fiables aux requêtes d’utilisateurs toujours plus nombreux et exigeants. Des robots d’indexation leur permettent d’ausculter le contenu sur internet. À partir de ces données, qu’ils classent ensuite par ordre de popularité et d’autorité selon des critères qui leur sont propres, ils créent une liste de résultats appelée SERP qu’ils affichent sur leurs pages.

Votre objectif est de voir votre site apparaître dans les premiers résultats. Car, 94 % des personnes cliquent sur les liens de la 1erepage et moins de 6 % sur ceux de la 2e. Pour y parvenir, vous pouvez utiliser le référencement payant (SEA) apparenté à la publicité, et le SEO ou référencement naturel. Ce dernier définit l’ensemble des techniques mises en œuvre pour améliorer la position d’un site web de façon gratuite et durable. Pour être pertinent aux « yeux » des moteurs de recherche, voici donc les critères à prendre en considération.

 

1. L’optimisation on-page et contenu textuel des pages

L’optimisation on-page ou on-site est l’ensemble des techniques visant à améliorer la qualité du contenu d’un site ou d’une page web. Plusieurs éléments sont à prendre en compte à partir de votre stratégie de mots clés : balises (H1-H6, title, meta), URLs, contenu de la page (Body) ou encore les liens internes.

Pour rappel, les mots-clés ou combinaisons de mots-clés tapés dans les moteurs de recherche concernent les sujets sur lesquels les utilisateurs essayent d’en savoir plus. Comment effectuer la recherche des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner ? Il vous faudra établir la liste de mots-clés que vos « buyer persona » sont susceptibles d’utiliser. Développez ensuite cette liste en cherchant des alternatives sur internet. Puis, déterminer quels mots-clés les visiteurs utilisent pour trouver votre site. Enfin, choisissez ceux qui offrent les meilleures opportunités de référencement en tenant compte notamment des volumes de recherche. Sur des requêtes très demandées, privilégiez les mots-clés dits de longue traine ou associés.

 

2. L’optimisation off-page et liens externes (Netlinking)

À l’inverse, l’optimisation off-site représente tout ce qui touche à l’environnement d’un site web, et donc les liens qui redirigent vers les pages de celui-ci. Il s’agit d’une part de la provenance des liens externes (les backlinks à partir de sites de qualité seront plus pertinents pour Google), et d’autre part de l’ancre de lien (quel terme est utilisé pour rediriger vers votre site). Le nombre de liens est aussi un facteur déterminant, mais il est bien plus important de miser sur la qualité.

 

3. L’expérience utilisateur (UX)

Cette partie est la dernière à avoir été prise en compte par Google. Pourtant, depuis des années, on constate que ce point est à prendre en considération si l’on veut s’assurer une place dans les premiers résultats de recherche.

On peut distinguer plusieurs critères importants : ergonomie du site (apparence et qualité), taux de rebond, taux de conversion, parcours utilisateur. Ces éléments, s’ils sont bien optimisés, vous font gagner de nombreuses places dans les résultats et vous rendent bien plus visibles.

L’expérience utilisateur, un point à ne pas négliger

4. L’infrastructure du site (code HTML, nom de domaine, crawl…)

Il s’agit de tous les éléments qui touchent également à l’expérience utilisateur (UX). Ces facteurs sont par ailleurs incontournables, notamment pour faire diminuer le taux de rebond ou pour améliorer le taux de conversion d’un site. Parmi eux, le poids et la vitesse de chargement d’une page (très important), l’apparence et la qualité du site ou encore son architecture et son arborescence.

 

En conclusion

Ces différents points sont essentiels à traiter, mais ils ne constituent que la partie émergée de l’iceberg. Le référencement naturel passe en effet par une multitude d’actions et par une régularité des actes. Outre la qualité de votre contenu, ce sont toutes ces opérations qui amélioreront l’image de votre site pour Google ou pour tous les autres moteurs de recherche.