Votre agence 360°

6 rue Saint Honoré - 41000 Blois

02 54 56 16 74

Optimiser votre site web pour les moteurs de recherche

 

Après l’étape des portails internet, en pleine ère du web 2.0 dit social, voici venu le règne des moteurs de recherche. Google, Yahoo !, Bing… sont tenus de fournir les réponses les plus pertinentes, utiles et fiables aux requêtes d’utilisateurs toujours plus nombreux et exigeants. Des robots d’indexation leur permettent d’ausculter le contenu sur internet. À partir de ces données, qu’ils classent ensuite par ordre de popularité et d’autorité selon des critères qui leur sont propres, ils créent une liste de résultats appelée SERP qu’ils affichent sur leurs pages.

Votre objectif est de voir votre site apparaître dans les premiers résultats. Car, 94 % des personnes cliquent sur les liens de la 1erepage et moins de 6 % sur ceux de la 2e. Pour y parvenir, vous pouvez utiliser le référencement payant (SEA) apparenté à la publicité, et le SEO ou référencement naturel. Ce dernier définit l’ensemble des techniques mises en œuvre pour améliorer la position d’un site web de façon gratuite et durable. Pour être pertinent aux « yeux » des moteurs de recherche, voici donc les critères à prendre en considération.

 

1. L’optimisation on-page et contenu textuel des pages

L’optimisation on-page ou on-site est l’ensemble des techniques visant à améliorer la qualité du contenu d’un site ou d’une page web. Plusieurs éléments sont à prendre en compte à partir de votre stratégie de mots clés : balises (H1-H6, title, meta), URLs, contenu de la page (Body) ou encore les liens internes.

Pour rappel, les mots-clés ou combinaisons de mots-clés tapés dans les moteurs de recherche concernent les sujets sur lesquels les utilisateurs essayent d’en savoir plus. Comment effectuer la recherche des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner ? Il vous faudra établir la liste de mots-clés que vos « buyer persona » sont susceptibles d’utiliser. Développez ensuite cette liste en cherchant des alternatives sur internet. Puis, déterminer quels mots-clés les visiteurs utilisent pour trouver votre site. Enfin, choisissez ceux qui offrent les meilleures opportunités de référencement en tenant compte notamment des volumes de recherche. Sur des requêtes très demandées, privilégiez les mots-clés dits de longue traine ou associés.

 

2. L’optimisation off-page et liens externes (Netlinking)

À l’inverse, l’optimisation off-site représente tout ce qui touche à l’environnement d’un site web, et donc les liens qui redirigent vers les pages de celui-ci. Il s’agit d’une part de la provenance des liens externes (les backlinks à partir de sites de qualité seront plus pertinents pour Google), et d’autre part de l’ancre de lien (quel terme est utilisé pour rediriger vers votre site). Le nombre de liens est aussi un facteur déterminant, mais il est bien plus important de miser sur la qualité.

 

3. L’expérience utilisateur (UX)

Cette partie est la dernière à avoir été prise en compte par Google. Pourtant, depuis des années, on constate que ce point est à prendre en considération si l’on veut s’assurer une place dans les premiers résultats de recherche.

On peut distinguer plusieurs critères importants : ergonomie du site (apparence et qualité), taux de rebond, taux de conversion, parcours utilisateur. Ces éléments, s’ils sont bien optimisés, vous font gagner de nombreuses places dans les résultats et vous rendent bien plus visibles.

L’expérience utilisateur, un point à ne pas négliger

4. L’infrastructure du site (code HTML, nom de domaine, crawl…)

Il s’agit de tous les éléments qui touchent également à l’expérience utilisateur (UX). Ces facteurs sont par ailleurs incontournables, notamment pour faire diminuer le taux de rebond ou pour améliorer le taux de conversion d’un site. Parmi eux, le poids et la vitesse de chargement d’une page (très important), l’apparence et la qualité du site ou encore son architecture et son arborescence.

 

En conclusion

Ces différents points sont essentiels à traiter, mais ils ne constituent que la partie émergée de l’iceberg. Le référencement naturel passe en effet par une multitude d’actions et par une régularité des actes. Outre la qualité de votre contenu, ce sont toutes ces opérations qui amélioreront l’image de votre site pour Google ou pour tous les autres moteurs de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *